Au coeur des crocus - Le safran de Lavaux
Bienvenue au coeur du Safran de Lavaux
Le projet
De la terre à l'épice - la safranière
L'or rouge
Les douceurs au Safran de Lavaux
Contact
De la terre à l'épice - la safranière

 

Pour débuter une safranière, les  travaux de la terre sont assez fastidieux.
La terre doit être retournée et affinée au maximum.
La préparation du terrain se fait exclusivement à la main et à la sueur de l'homme et la plantation se fait sous le chaud soleil de l'été.
Pour que les bulbes aient le temps de s'enraciner avant l'automne et puissent donner un maximum de floraison,
ils doivent être mis en terre, sous nos contrées, jusqu'à mi-août.

                   


C'est avec la houe en main qu'il faut s'armer de courage et de patience pour ouvrir les lignes à 15 cm de fond.
Des grillages sont ensuite installés afin d'éviter le passage des prédateurs tels que campagnols ou mulots.

  Les cormes de safran sont déposés tous les 20 cm et recouverts de terre lors de l'ouverture de la ligne suivante.
Ainsi placés, ils pourront normalement se reproduire durant plusieurs années sans qu'ils doivent être arrachés.

Les bulbilles ou petits bulbes, sont placés en pépinière.
Ils serviront ainsi, d'année en année, à combler les trous éventuels des bulbes malades ou secs.

C'est déjà deux à trois mois plus tard que les premières fleurs laisseront entrevoir leurs frêles pétales mauves.

Le crocus sativus ou crocus à safran a une floraison inversée par rapport à un crocus de nos jradins et fleurit en automne, durant les mois de sepembre, octobre et novembre. 
C'est à ce moment là que la safranière et tout le travail effectué précédemment prend toute sa valeur!




                   



 

Les fleurs sont récoltées tôt le matin, à peine ouvertes, afin que le soleil n'altère pas la qualité du stigmate.
Celui-ci est détaché de la fleur et sera ensuite séché. Ce travail de patience s'appelle l'émondage.  Pour une conservation optimale, le safran frais devra perdre les 4/5ème
de son poids frais!
C'est après un mois de repos qu'ils pourra être utilisés pour la confection de différents produits safranés.

 



                   



La fleur du safran est haute de 7-12cm et est composée de 3 pétales et 3 sépales mauves. En son centre, 3 étamines jaunes entourent le précieux pistil qui se divise en 3 stigmates d'un beau rouge-orangé, longs de 3-5cm. La fleur du Crocus sativus, dégage une douce odeur qui rappelle celle de la rose ou du freesia. Ce parfum, avec une grande quantité de fleurs, peut devenir envoûtant voire désagréable et provoquer des maux de tête.

Le Crocus sativus ou crocus à safran, ne doit pas être confondu avec le colchique, qui lui est un poison violent. Ce dernier pousse également à l'automne, sous les arbres mais n'a pas en son centre le stigmate rouge du crocus à safran. En règle générale, le safran ne pousse pas à l'état sauvage mais dois être cultivé, contrairement au colchique.